GAZZELLA ATLANTIQUE

Fedrigoni se renforce en Chine et dans la RFID

Acquisitions

Focus News

  • Par Martine DELEFOSSE

Le Groupe Fedrigoni – spécialiste mondial dans la fabrication de papiers spéciaux pour l’emballage de luxe et la création, les étiquettes autocollantes, la communication visuelle et les solutions RFID – a annoncé avoir signé un accord en vue d’acquérir une participation majoritaire dans BoingTech, filiale de Shanghai Inlay Link Inc (une holding chinoise cotée au NEEQ) et pionnière dans la fabrication d’inlays et tags RFID (UHF et HF/NFC) qu’elle produit dans ses deux usines (en Chine et en Malaisie). 

Shanghai Inlay Link conservera une part importante du capital afin d’assurer une transition en douceur et la continuité des activités. L’accord permet également à Fedrigoni de racheter le reste des actions de BoingTech à une date ultérieure. Après cette opération stratégique, Shanghai Inlay Link maintiendra la fabrication d'antennes RFID et la fourniture de solutions complètes par l'intermédiaire de ses sociétés dédiées.

Grâce à cette acquisition, qui prévoit de rapporter un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars en 2024 et d’intégrer plus de 300 employés, Fedrigoni renforce sa position d’acteur de la RFID.

Il poursuit son expansion en Asie après l’acquisition d’ArjoWiggins Chine en janvier dernier. L'opération offrira de nouvelles possibilités aux clients du Groupe, tant pour le marché des étiquettes, où l'entreprise se place au troisième rang mondial, que pour celui des papiers spéciaux pour l’emballage de luxe, où Fedrigoni caracole en tête.

 

Dans la même rubrique

01

Partenariat Albéa Tubes France/INP-Pagora

Grenoble INP – Pagora et Albéa Tubes France renforcent leur partenariat avec la mise en place d’un ensemble d’actions conjointes dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et l’identification de futurs talents.

05

Koenig & Bauer restructure sa division Digital & Webfed

Koenig & Bauer annonce une restructuration avec la nomination de Philipp Zimmermann qui succède à Christoph Müller en tant que CEO Digital & Webfed et sera responsable de la gestion globale du segment, des ventes et de la gestion des produits. 

06

Des résultats difficiles pour Thimm en 2023

Thimm a clôturé l’exercice avec un chiffre d’affaires de 560 millions d’euros, en baisse de 8,5 %, ce qui lui permet de clôturer en meilleure position que la moyenne du secteur, à -13,8 % selon l’Association allemande de l’industrie du carton ondulé (VDW). 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK