Où en est la boîte pliante?

Carton

Focus News

UL
  • Par Martine Delefosse
  • UL

Selon la dernière enquête flash FFI, près de 90 % des 40 fabricants de boîtes pliantes participants ont déclaré que la communication dans la chaîne d'approvisionnement s'était considérablement améliorée par rapport à l'époque pré-Corona, mais cela ne s'applique pas de la même manière à tous les clients.  « Un changement fondamental d'état d'esprit est nécessaire, en particulier chez les propriétaires de marques et les clients du commerce de détail », note Andreas Helbig, porte-parole du conseil d'administration de FFI. « Les boîtes pliantes deviennent de plus en plus populaires. Tout comme en ce moment, nous pensons que la demande de boîtes pliantes recyclables et durables augmentera également à l'époque post-Corona.»

«Ce dont nous avons besoin, c'est de sécurité et de prévisibilité de la planification", car des clients pré-commandent des demandes fictives en raison de l'incertitude quant à l'approvisionnement en boîtes pliantes, par exemple sous forme de volumes forfaitaires annuels d'emballages. « En revanche, nous avons maintenant besoin d'une communication beaucoup plus ouverte entre les fournisseurs, les transformateurs et les clients pour rééquilibrer la demande de boîtes pliantes et l'offre de carton.» Andreas Helbig conclut : « Il est donc de la responsabilité des clients de planifier de manière réaliste leur demande réelle d'emballages afin d'apaiser la situation et d'échanger des vues à ce sujet avec leurs fournisseurs sur la base de la confiance et de la transparence.»

L'approvisionnement en carton reste tendu

Selon la nouvelle enquête, seuls 12,5 % des participants à l'enquête ont indiqué que les délais de livraison actuels pour le carton en fibres vierges n'avaient pas changé par rapport à octobre 2021. En revanche, 77,5 % des fabricants de boîtes pliantes ont signalé des prolongations de quatre à 16 semaines. Même chose du côté du carton recyclé.

La situation de l'offre se reflète dans l'évolution des prix d'achat. La majorité des participants au sondage rapportent des augmentations de prix d'au moins deux chiffres en pourcentage, quel que soit le type de fibre. Les hausses de prix depuis octobre 2021, ont atteint jusqu'à 25 % pour le carton recyclé, voire plus de 30 % dans certains cas. Pour le carton de fibres vierges, les augmentations de prix depuis lors ont atteint jusqu'à 25 %. Les augmentations ont été mises en œuvre en plusieurs étapes, et d'autres augmentations ont été annoncées.

Une demande en boîte pliante en croissance régulière

Corona et les mesures gouvernementales pour contenir la pandémie ont eu un impact considérable sur les habitudes de repas et d'approvisionnement des consommateurs. Même s'il y avait de la volatilité dans les différents segments de la boîte pliante, dans l'ensemble, l'industrie allemande et européenne de la boîte pliante a connu et continue de connaître une demande accrue d'emballages à base de carton. De nombreux observateurs du marché estiment que cette croissance de la demande pourrait également s'avérer stable à l'époque post-Corona, en référence aux effets de substitution possibles vers les boîtes pliantes recyclables et autres emballages à base de fibres provenant de sources de matières premières naturelles, renouvelables et certifiées durables. en bois ou en papier recyclé. 

Dans ce contexte, les pénuries temporaires de matières premières pour les fabricants de carton - ainsi que l'évolution anticipée des prix de l'énergie - et la demande accrue ont déclenché une évolution inquiétante. Cela se traduit par de longs délais de livraison, des prix plus élevés, des limitations d'approvisionnement et entraîne des mesures comme des commandes encore plus précoces et des quantités de commande plus élevées tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Cela inclut également la constitution réflexive des stocks, qui est confirmée par les informations de l'enquête flash. Cependant, ce tableau est hétérogène : 50 % des entreprises ont constaté une augmentation ou une forte augmentation de leurs stocks de matières premières depuis octobre 2021, tandis que 25 % signalent une diminution ou une forte diminution.

Afin d'apaiser la situation, les propriétaires de marques et les clients du commerce de détail devraient se responsabiliser davantage en planifiant leurs besoins d'emballage de manière réaliste en fonction de la période et en échangeant intensivement des informations avec leurs fournisseurs dans le cadre des relations commerciales existantes. L'industrie de la boîte pliante, pour sa part, fait de grands efforts pour contribuer à apaiser la situation.

 

Dans la même rubrique

01

En bref... Vu ailleurs

MM Packetis L'Isle d'Espagnac est en train d'installer sa nouvelle ligne d'impression numérique sur son site charentais....A Gron, dans l'Yonne, la société Lebhar, spécialiste de la boîte pâtissière, est quasiment à l'arrêt depuis lundi 19 septembre. Une grande majorité des 165 salariés réclament 5 % d'augmentation des salaires....C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de Jacques Wauters, vendredi 16 septembre....Kongsberg PCS, fabricant de solutions de finition numérique, annonce que David Preskett a rejoint la société en tant que vice-président des opérations pour les régions EMEA et APAC....Un feu s’est déclaré lundi 12 septembre sur le site de la société VPK Packaging située à Oudegem en Flandre orientale. Les pompiers ont travaillé 24 heures pour éteindre l'incendie.

02

All4Pack Emballage Paris fait son retour

À deux mois de la nouvelle édition d’All4Pack Emballage Paris, toute l’équipe du salon est impatiente de retrouver exposants et visiteurs afin de partager un moment de convivialité et,surtout, tous ensemble, de relever les défis des secteurs de l’emballage et de l’intralogistique, du 21 au 24 novembre prochain à Paris Nord Villepinte.

03

Les Places d'Or se préparent

Chaque année le salon Les Places d’Or est présidé par une personnalité institutionnelle ou le dirigeant d’un grand groupe du luxe. Après Reinold Geiger, président du Groupe L’Occitane, c’est au tour de Constantin Sklavenitis, Chief Prestige Brands Officer du groupe Coty.

Les plus récents

01

En bref... Vu ailleurs

MM Packetis L'Isle d'Espagnac est en train d'installer sa nouvelle ligne d'impression numérique sur son site charentais....A Gron, dans l'Yonne, la société Lebhar, spécialiste de la boîte pâtissière, est quasiment à l'arrêt depuis lundi 19 septembre. Une grande majorité des 165 salariés réclament 5 % d'augmentation des salaires....C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de Jacques Wauters, vendredi 16 septembre....Kongsberg PCS, fabricant de solutions de finition numérique, annonce que David Preskett a rejoint la société en tant que vice-président des opérations pour les régions EMEA et APAC....Un feu s’est déclaré lundi 12 septembre sur le site de la société VPK Packaging située à Oudegem en Flandre orientale. Les pompiers ont travaillé 24 heures pour éteindre l'incendie.

02

All4Pack Emballage Paris fait son retour

À deux mois de la nouvelle édition d’All4Pack Emballage Paris, toute l’équipe du salon est impatiente de retrouver exposants et visiteurs afin de partager un moment de convivialité et,surtout, tous ensemble, de relever les défis des secteurs de l’emballage et de l’intralogistique, du 21 au 24 novembre prochain à Paris Nord Villepinte.

03

Les Places d'Or se préparent

Chaque année le salon Les Places d’Or est présidé par une personnalité institutionnelle ou le dirigeant d’un grand groupe du luxe. Après Reinold Geiger, président du Groupe L’Occitane, c’est au tour de Constantin Sklavenitis, Chief Prestige Brands Officer du groupe Coty.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK