DS Smith concrétise ainsi ses ambitions en matière de durabilité

En France, au sein des supermarchés, des plateformes e-commerce et de l’industrie, 50 millions de pièces plastique ont été substituées par des alternatives en carton conçues par DS Smith. Une performance réalisée en deux ans seulement depuis 2020 et en forte progression sur l’année 2021 : + 60 %. 

Green Zone

UL
  • Par Martine Delefosse
  • UL

Depuis le début de ce mois de janvier 2022, le suremballage plastique pour certains fruits et légumes frais de moins de 1,5 kg est interdit. En France, au sein des supermarchés, des plateformes e-commerce et de l’industrie, 50 millions de pièces plastique ont été substituées par des alternatives en carton conçues par DS Smith. Une performance réalisée en deux ans seulement depuis 2020 et en forte progression sur l’année 2021 : + 60 %. 

Engagé pour le remplacement progressif des conditionnements en plastique, DS Smith investit plus de 116 millions d’euros pour développer des solutions d’emballages 100 % recyclables d’ici 2023. DS Smith a pour objectif de remplacer plus d’un milliard d’éléments plastique à usage unique d’ici 2025 dans le monde. L’entreprise s’engage aussi à faire en sorte que tous ses emballages soient recyclés ou réutilisables avant 2030. Ses avancées dans le domaine sont nombreuses. Le ruban adhésif en plastique a par exemple été remplacé par des rabats en carton autobloquants. C’est aussi le cas pour les étiquettes en plastique remplacées directement par une impression sur l’emballage.

Les études menées par DS Smith ont ainsi prouvé que 1,5 million de tonnes de plastique à usage unique, soit 70 milliards d’unités, pouvaient être substituées chaque année des rayons des supermarchés en Europe et remplacées par des matériaux alternatifs, renouvelables et intégralement recyclables. Le potentiel de ce marché pourrait représenter plus de 6 milliards d’euros chaque année pour le secteur de l’emballage en carton ondulé dans le monde.

 

Dans la même rubrique

01

Recycler les gobelets usagés

Huhtamaki et Stora Enso ont uni leurs forces pour lancer une nouvelle initiative de recyclage des gobelets en papier, The Cup Collective. Le programme, qui est le premier du genre en Europe, vise à recycler et à valoriser les gobelets en papier usagés à l'échelle industrielle.

02

Raja transporte plus vert

Dans le cadre du développement de sa stratégie RSE, Raja obtient son adhésion au dispositif FRET21 du programme EVE (Engagements Volontaires pour l’Environnement - Transport et Logistique).

03

Hinojosa certifiée AENOR

Hinojosa Packaging Group, leader des solutions durables d’emballage et de packaging au sud de l’Europe, auquel appartient la société française Allard Emballages, est devenu la première entreprise du secteur du packaging à obtenir la certification AENOR.

Les plus récents

01

Recycler les gobelets usagés

Huhtamaki et Stora Enso ont uni leurs forces pour lancer une nouvelle initiative de recyclage des gobelets en papier, The Cup Collective. Le programme, qui est le premier du genre en Europe, vise à recycler et à valoriser les gobelets en papier usagés à l'échelle industrielle.

02

Raja transporte plus vert

Dans le cadre du développement de sa stratégie RSE, Raja obtient son adhésion au dispositif FRET21 du programme EVE (Engagements Volontaires pour l’Environnement - Transport et Logistique).

03

Hinojosa certifiée AENOR

Hinojosa Packaging Group, leader des solutions durables d’emballage et de packaging au sud de l’Europe, auquel appartient la société française Allard Emballages, est devenu la première entreprise du secteur du packaging à obtenir la certification AENOR.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK