GAZZELLA ATLANTIQUE

Les Français ne veulent pas trier les emballages de restauration rapide

Recyclage

Green Zone

UL
  • Par Martine DELEFOSSE
  • UL

Une étude, commandé par Pro Carton, l'Association européenne des fabricants de cartons et d’emballages cartonnés vient de révéler que le français moyen, qui consomme des plats à emporter, jettera 76 contenants alimentaires en plastique et en aluminium, 49 boîtes à pizza, 62 gobelets et 46 boîtes en carton de poulet frit par an. 30% des gens admettent qu'ils ne savent pas ce qui est et n'est pas recyclable. Cette étude nationale montre que 24% des adultes français disent détester nettoyer les contenants usagés de nourriture qu’ils jettent alors directement dans la poubelle, 20% ne veulent pas faire l’effort de trier les contenants pour le recyclage et 16% ont acheté un plat à emporter justement pour éviter de les nettoyer. 

Sur les 1000 adultes interrogés, 16% ont déclaré que les emballages de restauration rapide étaient ce qu'ils détestaient le plus recycler et 37% ont déclaré qu'il ne leur viendrait pas à l'esprit de recycler les sacs en papier brun qui contiennent leurs baguettes. 

L'enquête commandée par Pro Carton a révélé que 37% ne se soucient jamais ou très rarement de recycler les emballages dans lesquels leurs plats à emporter arrivent et en moyenne chaque personne jette 228 emballages, boîtes et cartons à emporter chaque année. 

Le directeur général de Pro Carton, Tony Hitchin, a déclaré: “Avec l'augmentation des plats à emporter en raison des confinements locaux et nationaux en 2020, cette recherche donne matière à réflexion pour les marques qui cherchent à réduire l'impact environnemental des emballages qu'elles choisissent. 91% des consommateurs français interrogés déclarent vouloir des emballages faciles à recycler mais sont clairement perdus quant à la recyclabilité des emballages à emporter. De plus en plus de contenants à emporter sont désormais fabriqués à partir de carton : des cornets de frites et des plateaux à hamburgers aux bols de nouilles et aux boîtes de pâtisseries, de sorte que le nombre d'emballages qui peuvent et doivent être recyclés est plus important que jamais.” Une majorité écrasante de 91% des Français éco-responsables pensent que les établissements de restauration rapide devraient être obligés d'utiliser des emballages recyclables (38 % ont répondu oui, tant que le prix n'augmente pas). 

Dans la même rubrique

01

Les Français actifs en matière de recyclage

Les résultats d’une nouvelle enquête de Pro Carton sur la perception des emballages ont révélé que les consommateurs français étaient les plus confiants en Europe en matière de recyclage de différents matériaux.

02

CEE Schisler supprime tous les composés fluorés

Face à la problématique croissante des PFAS, CEE Schisler Packaging Solutions annonce la suppression définitive des composés fluorés dans tous ses approvisionnements, en anticipation des réglementations et pour assurer la meilleure protection des consommateurs. 

03

Les Européens toujours sensibilisés aux emballages écologiques

Malgré les préoccupations mondiales importantes, 62 % des Européens interrogés pour une étude européenne Pro Carton sur la manière dont sont perçus les emballages, ont affirmé qu’un mode de vie durable était devenu « plus important » ou « beaucoup plus important » au cours des deux dernières années.

Les plus récents

01

Les Français actifs en matière de recyclage

Les résultats d’une nouvelle enquête de Pro Carton sur la perception des emballages ont révélé que les consommateurs français étaient les plus confiants en Europe en matière de recyclage de différents matériaux.

02

CEE Schisler supprime tous les composés fluorés

Face à la problématique croissante des PFAS, CEE Schisler Packaging Solutions annonce la suppression définitive des composés fluorés dans tous ses approvisionnements, en anticipation des réglementations et pour assurer la meilleure protection des consommateurs. 

03

Les Européens toujours sensibilisés aux emballages écologiques

Malgré les préoccupations mondiales importantes, 62 % des Européens interrogés pour une étude européenne Pro Carton sur la manière dont sont perçus les emballages, ont affirmé qu’un mode de vie durable était devenu « plus important » ou « beaucoup plus important » au cours des deux dernières années.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK