Stora Enso et SIG Comibloc coopèrent à l'évaluation de leurs impacts

Emballage alimentaire

Green Zone

UL
  • Par Martine Delefosse
  • UL

Stora Enso et SIG Combibloc sont membres du Net Positive Project (NPP) - un collectif d'entreprises et d'ONG qui plaide pour que les organisations réduisent ce qu'elles prélèvent sur l'environnement, la société et l'économie mondiale. Il encourage plutôt la création de contributions positives, telles que le remplacement des emballages de biens de consommation à forte intensité fossile par des solutions circulaires. Les deux sociétés travaillent en collaboration depuis 2019 sur le développement d'un système d'emballage net positif pour les aliments et les boissons guidé par les principes NPP. Leurs conclusions d'un projet pilote connexe explorant la fin de vie des emballages usagés sont publiées dans un livre blanc intitulé "Approaching Systemic Transformation - Leçons tirées de l'application des principes positifs nets : le cas du recyclage des cartons de boisson". 

Une approche positive nette encourage les entreprises à se considérer non pas comme un acteur unique, mais comme une partie d'un système plus large composé de parties prenantes qui doivent travailler en collaboration pour créer un changement à grande échelle et de grande envergure - ce que les auteurs de cet article appellent "systémique et changement transformateur. Le projet entre Stora Enso et SIG en est un exemple ; au lieu que les deux entreprises se concentrent sur leurs chaînes de valeur et leurs produits séparément, elles ont travaillé ensemble pour évaluer leurs impacts, tracer l'étendue de leurs opérations et identifier les opportunités de circularité dans le contexte plus large du système partagé.

Bien qu'il existe des outils communs pour mesurer et réduire les empreintes, il n'existe pas encore de méthode couramment utilisée pour aider les entreprises à identifier et à mesurer leurs impacts positifs, souvent appelés empreintes de mains. Compte tenu de cela, l'approche suggérée propose des principes directeurs pour aider les entreprises à comprendre leur impact du point de vue de l'ensemble de leur chaîne de valeur et à créer des empreintes de main afin que les changements positifs qui en résultent profitent davantage à la société et à l'environnement.

 

Dans la même rubrique

01

PEFC veut accompagner le marché de l'emballage

PEFC s’engage auprès des fabricants et des acheteurs d’emballages en leur permettant, à travers la certification PEFC de leurs produits, de contribuer à la préservation des forêts en France et dans le monde, de réduire leur empreinte carbone, et de favoriser leur transition énergétique.

02

Cup Collective vise à recycler un demi-milliard de gobelets en papier

The Cup Collective, un programme fondé par Stora Enso et Huhtamaki pour valoriser les gobelets en papier usagés grâce au recyclage à l'échelle industrielle, a accueilli ses premiers partenaires :  McDonald's, SSP - The Food Travel Experts, C2 Centre et la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

03

Amazon a réduit le poids de ses emballages de 38% par envoi

Ces dernières années, Amazon a investi dans des technologies, des processus et des matériaux qui ont permis de réduire le poids des emballages par envoi de 38 % et d’éliminer plus de 1,5 million de tonnes de matériaux d’emballage depuis 2015.

Les plus récents

01

PEFC veut accompagner le marché de l'emballage

PEFC s’engage auprès des fabricants et des acheteurs d’emballages en leur permettant, à travers la certification PEFC de leurs produits, de contribuer à la préservation des forêts en France et dans le monde, de réduire leur empreinte carbone, et de favoriser leur transition énergétique.

02

Cup Collective vise à recycler un demi-milliard de gobelets en papier

The Cup Collective, un programme fondé par Stora Enso et Huhtamaki pour valoriser les gobelets en papier usagés grâce au recyclage à l'échelle industrielle, a accueilli ses premiers partenaires :  McDonald's, SSP - The Food Travel Experts, C2 Centre et la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

03

Amazon a réduit le poids de ses emballages de 38% par envoi

Ces dernières années, Amazon a investi dans des technologies, des processus et des matériaux qui ont permis de réduire le poids des emballages par envoi de 38 % et d’éliminer plus de 1,5 million de tonnes de matériaux d’emballage depuis 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK