Demain, quels matériaux d'emballage vont progresser?

Afin d’être au cœur des réflexions du secteur, ALL4PACK Emballage Paris a interrogé en amont de l’édition 2022 la communauté du salon (fournisseurs d’emballages et industries utilisatrices) pour connaître sa vision sur l’évolution des matériaux d’emballage.

Matériaux & flux

  • Par Martine Delefosse

Afin d’être au cœur des réflexions du secteur, ALL4PACK Emballage Paris a interrogé en amont de l’édition 2022 la communauté du salon (fournisseurs d’emballages et industries utilisatrices) pour connaître sa vision sur l’évolution des matériaux d’emballage.

Pour les industries utilisatrices, les biomatériaux sont à l’heure actuelle encore relativement peu utilisés (14,8%). Le papier/carton (86%) et le plastique (75,8%) restent la norme. Le verre est à l’heure actuelle particulièrement utilisé dans l’industrie agroalimentaire (34,7%).

Côté fournisseur, le nombre de producteurs d’emballage en biomatériaux est encore assez faible (22,9%) comparé aux fournisseurs d’emballage en plastique (69,9%) et en papier carton (62,7%). D’ici 2 ans, beaucoup d’industries utilisatrices comptent réduire leur utilisation du plastique (34%) mais le matériau ne va pas pour autant disparaître : 74% comptant encore l’utiliser.

À l’exception du plastique, tous les matériaux d’emballage sont en progression dans l’agroalimentaire.

Si le papier/carton (77%) et le plastique (73%) restent les principaux matériaux utilisés pour les emballages, interrogée sur la nature des matériaux utilisée dans les deux ans à venir, la communauté ALL4PACK semble avoir une vision précise (seulement 0,5% des sondés répondent «ne sais pas») : L’utilisation des biomatériaux devrait progresser : 37% des sondés déclarent vouloir commencer à utiliser des biomatériaux dans les deux ans à venir; le papier et le carton devrait également sensiblement augmenter : 46% des décideurs interrogés déclarent vouloir en utiliser davantage.-Une baisse réelle de l’utilisation du plastique devrait avoir lieu : 32% comptent diminuer leur recours à cette ressource, néanmoins peu prévoient d’arrêter de l’utiliser (5%). L’utilisation du métal, du verre et du bois devrait rester relativement stable.

Dans la même rubrique

01

Easy Picking pour optimiser le rayonnage du carton ondulé

Avec sa solution clé en main Easy Picking, International Paper propose à ses clients acteurs de la logistique d’aménager leurs rayonnages industriels grâce à un concept optimisé en carton ondulé à la fois économique, pratique et durable.

02

Universalbee, un emballage isolant de Guyenne Papier

Guyenne Papier a conçu la gamme Sunibarrier et propose quatre produits innovants, permettant de réduire l'utilisation du plastique tout en ayant des emballages isolants. Zoom sur l'un d'entre eux, Universalbee.

03

Emballages grands et petits dominent le marché

Les emballages de taille moyenne sont les plus durement touchés par l'inflation alors que les clients se tournent vers l'achat en gros ou la premiumisation pour en avoir plus pour leur argent. C'est la conclusion d'une étude menée par GlobalData

06

Rissmann décline la fibre

Rissmann a décliné ce matériau unique et agile qu'est la pâte en différents modèles de coffrets de présentation avec plateaux ou socles en pulpe destinés à mettre en valeur les produits, tout en assurant leur maintien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK