GAZZELLA ATLANTIQUE

La vaisselle papier-carton à usage unique meilleure que la vaisselle réemployable

Emballage alimentaire

Matériaux & flux

  • Par Martine DELEFOSSE

L'EPPA  (European Paper Packaging Alliance) a réalisé une ACV cette année sur la comparaison usage unique / vaisselle réemployable pour la vente à emporter (drive, livraison…). Cette ACV démontre une nouvelle fois des résultats extrêmement clairs en faveur de la vaisselle à base de papier-carton à usage unique qui présente des impacts environnementaux plus faibles que le système à usage multiple en plastique, cette fois dans toutes les catégories d'impact.

Les articles à usage unique à base de papier présentent des "avantages très importants" en ce qui concerne l'utilisation des ressources minérales et métalliques (+ 82 % pour l’UM-usage multiple), la production de particules (+ 56 % pour l’UM), l'acidification (+ 54 % pour l’UM), l'appauvrissement de la couche d'ozone (+ 51 % pour l’UM), des "avantages importants" pour le changement climatique (+ 48 % pour l’UM), l'utilisation des ressources fossiles (+ 46% pour l’UM), l'eutrophisation de l'eau douce (+ 41% pour l’UM), la consommation d'eau douce (+ 39% pour l’UM), l'eutrophisation terrestre (+ 43% pour l’UM), un "avantage modéré" pour l'eutrophisation marine (+ 24% l’UM) et des "avantages mineurs" pour le rayonnement ionisant (+ 8% pour l’UM).

 Ces résultats sont confirmés par les 9 analyses de sensibilité réalisées : que ce soit l'augmentation du nombre de réutilisations (100 réutilisations), l'augmentation du taux de retour (70%) ou la réduction des trajets de reprise pour les articles à usage multiple (4 trajets sur 5 sont négligés), l'absence de lavage préalable à la maison, l'utilisation d'un lavage externe avec un lave-vaisselle de transport en bande, la mise en œuvre de 4 scénarios de fin de vie différents pour les deux systèmes... aucun de ces scénarii ne change les résultats globaux en faveur des articles à usage unique en papier.

 Pourquoi ? Parce que le transport de retour vers le restaurant et la phase de lavage (deux « hotspots » exclusifs et prédominants du système à usage multiple) ont plus d'impact que les deux « hotspots » prédominants des articles à usage unique à base de papier que sont l'extraction des matières premières et les processus de transformation.

 Le fait que cette ACV ait été supervisée par 3 experts séniors et indépendants en renforce la crédibilité

 

Dans la même rubrique

01

Un couvercle de café nomade en fibre moulée à sec

OrganoClick et PulPac collaborent depuis plusieurs années au développement de produits moulés à sec 100% biosourcés et biodégradables. En combinant la technologie des fibres moulées à sec de PulPac avec les liants biosourcés et biodégradables d'OrganoClick, un couvercle de café biosourcé très performant est né.

03

Un laboratoire Sappi pour des essais de recyclabilité

Sappi a créé un laboratoire d'essais de recyclabilité au sein de son département de recherche et développement. Ce laboratoire joue un rôle clé en garantissant que les papiers d'emballage et de spécialité de Sappi sont recyclables, conformément aux dernières réglementations européennes

05

Mistral gagnant pour Fedrigoni

Fedrigoni Mistral, la nouvelle collection de papiers spéciaux naturels et couchés, convient à tous les projets d'édition haut de gamme, les supports de communication et les emballages de luxe. 

06

Toujours plus d'EcoWicketBags

Mondi augmente la production des d’EcoWicketBags, une gamme d’emballages à base de papier pour l’industrie des produits d’entretien et soins personnels (HPC). 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK