La vaisselle papier-carton à usage unique meilleure que la vaisselle réemployable

Emballage alimentaire

Matériaux & flux

  • Par Martine Delefosse

L'EPPA  (European Paper Packaging Alliance) a réalisé une ACV cette année sur la comparaison usage unique / vaisselle réemployable pour la vente à emporter (drive, livraison…). Cette ACV démontre une nouvelle fois des résultats extrêmement clairs en faveur de la vaisselle à base de papier-carton à usage unique qui présente des impacts environnementaux plus faibles que le système à usage multiple en plastique, cette fois dans toutes les catégories d'impact.

Les articles à usage unique à base de papier présentent des "avantages très importants" en ce qui concerne l'utilisation des ressources minérales et métalliques (+ 82 % pour l’UM-usage multiple), la production de particules (+ 56 % pour l’UM), l'acidification (+ 54 % pour l’UM), l'appauvrissement de la couche d'ozone (+ 51 % pour l’UM), des "avantages importants" pour le changement climatique (+ 48 % pour l’UM), l'utilisation des ressources fossiles (+ 46% pour l’UM), l'eutrophisation de l'eau douce (+ 41% pour l’UM), la consommation d'eau douce (+ 39% pour l’UM), l'eutrophisation terrestre (+ 43% pour l’UM), un "avantage modéré" pour l'eutrophisation marine (+ 24% l’UM) et des "avantages mineurs" pour le rayonnement ionisant (+ 8% pour l’UM).

 Ces résultats sont confirmés par les 9 analyses de sensibilité réalisées : que ce soit l'augmentation du nombre de réutilisations (100 réutilisations), l'augmentation du taux de retour (70%) ou la réduction des trajets de reprise pour les articles à usage multiple (4 trajets sur 5 sont négligés), l'absence de lavage préalable à la maison, l'utilisation d'un lavage externe avec un lave-vaisselle de transport en bande, la mise en œuvre de 4 scénarios de fin de vie différents pour les deux systèmes... aucun de ces scénarii ne change les résultats globaux en faveur des articles à usage unique en papier.

 Pourquoi ? Parce que le transport de retour vers le restaurant et la phase de lavage (deux « hotspots » exclusifs et prédominants du système à usage multiple) ont plus d'impact que les deux « hotspots » prédominants des articles à usage unique à base de papier que sont l'extraction des matières premières et les processus de transformation.

 Le fait que cette ACV ait été supervisée par 3 experts séniors et indépendants en renforce la crédibilité

 

Dans la même rubrique

01

Easy Picking pour optimiser le rayonnage du carton ondulé

Avec sa solution clé en main Easy Picking, International Paper propose à ses clients acteurs de la logistique d’aménager leurs rayonnages industriels grâce à un concept optimisé en carton ondulé à la fois économique, pratique et durable.

02

Universalbee, un emballage isolant de Guyenne Papier

Guyenne Papier a conçu la gamme Sunibarrier et propose quatre produits innovants, permettant de réduire l'utilisation du plastique tout en ayant des emballages isolants. Zoom sur l'un d'entre eux, Universalbee.

03

Emballages grands et petits dominent le marché

Les emballages de taille moyenne sont les plus durement touchés par l'inflation alors que les clients se tournent vers l'achat en gros ou la premiumisation pour en avoir plus pour leur argent. C'est la conclusion d'une étude menée par GlobalData

05

Rissmann décline la fibre

Rissmann a décliné ce matériau unique et agile qu'est la pâte en différents modèles de coffrets de présentation avec plateaux ou socles en pulpe destinés à mettre en valeur les produits, tout en assurant leur maintien.

06

La boîte carton du futur, selon DS Smith

Pour le 150e anniversaire de la boîte en carton,  les experts DS Smith révèlent un plan imaginant les possibles évolutions dans les cinq décennies à venir avec des fibres organiques programmables et des emballages auto-adaptables et vaporisables.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK