Des cartes à puce carton d'Iggesund

Carton

Matériaux & flux

invercote iggesund
  • Par Martine Delefosse

Iggesund propose des solutions pour cartes en carton à la fois fonctionnelles et écologiquement viables puisqu’elles permettent une réduction des émissions carbone de 95 % par rapport aux cartes conventionnelles en plastique.

Le nombre de cartes à puce produites chaque année pour servir de clés d’hôtel, de tickets de transport ou encore de cartes cadeau se compte en milliards. Selon l’Association internationale des fabricants de cartes (ICMA), 37,1 milliards de cartes ont été produites en 2019, pour la plupart en plastique, donc issues de ressources fossiles. Ces cartes servent souvent peu de temps et finissent dans la nature ou incinérées, ce qui émet des vapeurs toxiques.

Avec ses partenaires, Iggesund a développé un procédé de fabrication de cartes sans contact exemptes de plastiques. Constituées à 100 % de matériaux naturels, ces cartes en carton sont entièrement recyclables.

Issues de la pâte à papier, elles peuvent réduire les émissions carbone de 95 %, comparées à leurs homologues en plastique fabriquées à partir de ressources fossiles. Selon les données officielles de Iggesund, une carte en carton génère 0,55 grammes de CO2 contre 11,4 grammes pour une carte en PVC.

Les cartes sont normalement munies d’une puce déterminant leur fonction et d’une antenne qui reçoit et transmet les informations. Ces fonctionnalités nécessitent généralement du plastique et de l’aluminium. Un procédé d’impression de pointe permet toutefois d’éliminer ces matériaux et d’imprimer l’antenne entre deux feuilles de carton Invercote.

« À la place de l’aluminium, nous employons de l’encre conductrice, cela permet de recycler la carte après utilisation pour la retransformer en pâte à papier », explique Thomas Janson, Business Development Manager chez Iggesund Paperboard.

Le carton Invercote Duo de Iggesund est fabriqué dans une usine certifiée conforme aux critères des normes ISO 14001 et ISO 9001. Il provient de matières premières issues de forêts où le nombre d’arbres plantés est supérieur au nombre d’arbres récoltés.

Et le respect de l’environnement et la qualité sont parfaitement compatibles. Comme le précise Thomas Janson, la solution en carton de Iggesund est esthétique, d’un toucher similaire au plastique et très résistante. « L’enjeu était d’utiliser la bonne technologie, le bon matériau et le bon procédé de transformation. La qualité se sent au toucher et la résistance de la carte convient au temps d’utilisation.»

 

 

Dans la même rubrique

01

Des papiers spéciaux durables chez Mitsubishi

Au Fachpack de cette année, le fabricant de papiers spéciaux Mitsubishi HiTec Paper présentera plusieurs innovations durables dans le domaine des papiers d'emballage, notamment le Bag WG optimisé avec une nouvelle substance pour sa large gamme de papiers barrières barricote.

02

UPM Confidio, nouvel emballage durable

UPM Specialty Papers présente les derniers ajouts innovants à sa vaste sélection de papiers d'emballage durables et recyclables. UPM Confidio et UPM Confidio Pro combinent une résistance à l'humidité et à la graisse avec d'excellentes propriétés de thermoscellage. 

Les plus récents

01

Des papiers spéciaux durables chez Mitsubishi

Au Fachpack de cette année, le fabricant de papiers spéciaux Mitsubishi HiTec Paper présentera plusieurs innovations durables dans le domaine des papiers d'emballage, notamment le Bag WG optimisé avec une nouvelle substance pour sa large gamme de papiers barrières barricote.

02

UPM Confidio, nouvel emballage durable

UPM Specialty Papers présente les derniers ajouts innovants à sa vaste sélection de papiers d'emballage durables et recyclables. UPM Confidio et UPM Confidio Pro combinent une résistance à l'humidité et à la graisse avec d'excellentes propriétés de thermoscellage. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK