GAZZELLA ATLANTIQUE

Des papiers barrières recyclables dans les flux de fibres existants

Emballage alimentaire

Matériaux & flux

  • Par Martine DELEFOSSE

Le revêtement plastique traditionnellement requis pour la protection et le thermoscellage rend le produit final difficilement recyclable. Inspirés par une volonté commune de créer des alternatives durables, UPM Specialty Papers et Henkel ont réinventé le concept pour aider les propriétaires de marques et les transformateurs à répondre aux exigences croissantes des consommateurs et des réglementations en matière d'emballages faciles à recycler.

« Conformément à nos ambitions de développement durable à l'horizon 2030, nos thermoscellants à base d'eau Loctite Liofol HS 2809-22 RE et nos revêtements anti-graisse Aquence Epix BC 6134 sont faciles à recycler, ce qui permet de récupérer davantage de fibres et de soutenir une économie plus circulaire », déclare Christin Noack, Market Strategy Manager Paper Solutions chez Henkel. .

Progresser grâce au partenariat

Les papiers barrières UPM Asendo et UPM Asendo Pro existants ont servi de point de départ. Ces papiers barrières recyclables sont produits avec des fibres provenant de forêts gérées durablement et offrent une résistance à la graisse et à l'humidité sans avoir besoin d'un revêtement plastique.

Le partenariat a ensuite entrepris de repousser les limites pour créer des emballages à base de papier, thermosoudés et sans danger pour les aliments, qui peuvent être recyclés dans les flux de recyclage de fibres existants. C'est là que l'expertise de Henkel est entrée en jeu avec l'optimisation de ses revêtements spécifiquement pour les papiers UPM, renforçant leurs propriétés barrières d'origine pour offrir des niveaux inégalés de résistance aux graisses.

« Les revêtements de barrière et de thermoscellage se comportent différemment sur différents substrats de papier, il peut donc être difficile de trouver la meilleure combinaison de substrat de papier, de revêtement et d'application optimale », explique Christin Noack. « Nous avons affiné nos revêtements thermosoudables et anti-graisse au cours d'un certain nombre d'essais et d'un long processus de développement. En collaboration avec UPM, nous avons développé des produits de revêtements qui permettent au papier d'atteindre des niveaux de performance barrière inégalés ».

Le concept d'emballage haute performance qui en résulte est idéal pour une large gamme d'aliments secs qui nécessitent une résistance à la graisse, tels que les collations de fête et les bâtonnets de pain.

Dans la même rubrique

02

Le parlement européen adopte le PPWR

Le parlement européen en plénière a adopté ce mercredi 24 avril le règlement sur les emballages et déchets d’emballages (PPWR), par 476 voix Pour, 129 voix Contre et 24 abstentions.

03

Un couvercle de café nomade en fibre moulée à sec

OrganoClick et PulPac collaborent depuis plusieurs années au développement de produits moulés à sec 100% biosourcés et biodégradables. En combinant la technologie des fibres moulées à sec de PulPac avec les liants biosourcés et biodégradables d'OrganoClick, un couvercle de café biosourcé très performant est né.

05

Un laboratoire Sappi pour des essais de recyclabilité

Sappi a créé un laboratoire d'essais de recyclabilité au sein de son département de recherche et développement. Ce laboratoire joue un rôle clé en garantissant que les papiers d'emballage et de spécialité de Sappi sont recyclables, conformément aux dernières réglementations européennes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK