GAZZELLA ATLANTIQUE

B Pack va plus loin avec le marquage à froid

Impression

S’équiper

  • Par Martine DELEFOSSE

Basé à Couches (Saône-et-Loire), B.Pack est spécialisé dans la fabrication d’étuis de petite dimension pour la parfumerie et la cosmétique. Wauters, sa maison mère, vient de doter l’entreprise d’une nouvelle presse Heidelberg offset petit format quatre couleurs, plus vernis, munie d’un module de marquage à froid. L'entreprise vient en effet de prendre livraison de sa deuxième Speedmaster XL 75 sur mesure Heidelberg. Cette configuration spéciale permet de produire le recto et le verso des boîtes pliantes en un seul passage. Cela signifie qu'il est possible de produire de boîtes pliantes de luxe avec une impression en aplat au verso avec, par exemple, deux fois bleu foncé et un revêtement vernis, suivie de cinq couleurs au recto avec un revêtement brillant, mat ou doré. Le vernissage avant la retiration et les différents groupes d'impression et de vernis permettent une grande flexibilité. La machine peut également être utilisée pour l’impression d’un amalgame d'emballages, comme pour des flacons de parfum différents, ou pour le gel douche, le déodorant et le parfum d'une même marque. Ces emballages sont produits entre autres pour le secteur des boutiques hors taxes des aéroports, où le texte doit de plus en plus souvent figurer à l'intérieur des emballages.

Le module de marquage à froid, positionné sur ce qui correspond à l’équivalent de deux groupes d’impression, applique tout d’abord une colle sur le support – avec le premier cylindre –, puis une métallisation – avec le deuxième cylindre –, au moyen d’un film transfert en polyester. Le site bourguignon a également été équipé d’un module de transfert de métallisation sans plastique. Le procédé est mis en œuvre sur une machine de pelliculage. Là aussi, seul le décor est déposé sur le carton. Le film plastique est retiré, récupéré et recyclé.

 

Dans la même rubrique

02

Le beau développement de FP Mercure

FP Mercure, 27 salariés vient de se doter d'une unité de 4.000 m2 non loin de son siège de Saint-Marcellin (Isère) et de nouvelles machines une presse digitale Durst.

06

Une presse de découpe à plat Mastercut 2.1 de Bobst pour Thimm

Le fabricant d’emballages allemand Thimm poursuit sa stratégie de développement et de numérisation de ses usines en investissant plus de trois millions d’euros dans une nouvelle presse de découpe à plat Mastercut 2.1 de Bobst sur le site de production de Castrop-Rauxel.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK