GAZZELLA ATLANTIQUE

Thimm installe la CorruCut Koenig & Bauer

Carton ondulé

S’équiper

  • Par Martine DELEFOSSE

Le groupe Thimm poursuit le développement de ses usines et met en service une nouvelle presse rotative sur le site bavarois de Wolnzach. La puissante CorruCut de Koenig & Bauer permet d’augmenter considérablement la capacité de production d’emballages haut de gamme. Au total, Thimm a investi environ 5,5 millions d’euros dans la nouvelle installation et la périphérie de la machine.

La CorruCUT convainc notamment par sa vitesse de transformation élevée : avec une production maximale de 12 000 feuilles par heure, l’usine a posé de nouveaux jalons pour une production d’emballages à la fois efficiente et de qualité supérieure. 

Les changements de commande rapides et hautement automatisés sur l’installation sont essentiels pour atteindre cette vitesse de production élevée. Ainsi, Thimm dispose d’un équipement optimal pour exécuter les petites commandes que souhaitent ses clients. Ceci est rendu possible grâce au second cylindre de découpe de l’installation, qui peut être préparé pendant que la production est en cours. Les temps d’arrêt de la machine sont donc considérablement réduits. Les vitesses élevées de la machine ne l’empêchent pas de garantir une qualité élevée : elle convient à la fabrication d’emballages tant simples qu’en filigrane. « L’installation dispose de nombreuses fonctions d’assurance qualité qui garantissent un résultat d’impression et de découpe optimal, même lorsqu’il s’agit d’emballages complexes, souligne Kornelius Thimm. C’est extrêmement important pour garantir à nos clients le bon déroulement du processus d’emballage de leurs produits. 

Avec une largeur de travail de 2,8 mètres, la découpe rotative complète parfaitement l’onduleuse existante et permet ainsi la transformation de feuilles grand format. De plus, la nouvelle presse rotative est équipée pour traiter les feuilles en préimpression numérique. C’est particulièrement avantageux pour les motifs imprimés complexes. Pour des découpes précises en préimpression, un système innovant print to cut guide la feuille à la préimpression numérique avant la découpe avec une grande précision de cadrage, ce qui offre une grande fiabilité de la production avec peu de rebuts. « L’impression numérique nous permet de produire des emballages avec toutes sortes de motifs imprimés, dans des formats des plus variés, sans quantités minimales par commande, affirme Kornelius Thimm. De plus, les emballages peuvent être personnalisés et adaptés individuellement 

De plus, deux unités d’impression flexographique intégrées et un dispositif de nettoyage de feuilles assurent des impressions de qualité, monochromes ou bicolores, en post-impression. Sur le site, la nouvelle découpe rotative s’accompagne d’un environnement moderne avec le Prefeeder, l’empileuse, le robot de palettisation et un système de dépoussiérage couvrant plusieurs machines.

 

Dans la même rubrique

02

Le beau développement de FP Mercure

FP Mercure, 27 salariés vient de se doter d'une unité de 4.000 m2 non loin de son siège de Saint-Marcellin (Isère) et de nouvelles machines une presse digitale Durst.

05

B Pack va plus loin avec le marquage à froid

Wauters, la maison mère de B Pack, vient de doter l’entreprise d’une nouvelle presse Heidelberg offset petit format quatre couleurs, plus vernis, munie d’un module de marquage à froid.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Préférences OK